Comment faire une analyse concurrentielle ?

L’analyse concurrentielle est essentielle pour rester compétitive et s’adapter aux études de marché. Déterminez quelles entreprises de votre région peuvent prendre votre part de marché. De plus, elle vous aide à connaître les points forts de la concurrence ! Vous ne voulez pas rater votre trajet ? Découvrez comment faire une analyse concurrentielle.

Identifier vos concurrents

L’espoir de sortir de la concurrence est impensable si vous n’étudiez pas les pratiques d’entreprises offrant des services similaires aux vôtres. Cela peut sembler évident, mais plusieurs entreprises sont tellement concentrées sur leurs objectifs qu’elles oublient de suivre les autres acteurs du marché.

La première étape de l’analyse marketing concurrentielle consiste à répertorier vos concurrents.

Recherchez sur internet les entreprises apparaissant dans les premiers résultats de votre recherche principale. Rendez le test parfait si vous vendez des produits ou des services en ligne.

Êtes-vous un revendeur local ? Vérifiez votre requête, y compris l’emplacement de votre entreprise. Répétez cette étape, y compris la région, les grandes villes voisines et les villages voisins.

Examinez la stratégie de contenu de vos concurrents et les suivre sur les réseaux sociaux

 Une fois que vous avez identifié vos principaux concurrents, vous êtes censé parcourir leur site web et examiner : type de publications périodiques, la fréquence de publication, le type de média utilisé : audio, vidéo, texte, les thèmes traités, l’existence du formulaire d’inscription à la newsletter …

 N’oubliez pas de revoir vos offres. En quoi est-ce différent de votre entreprise ?

Un grand défi pour les sociétés voulant se démarquer des autres est de se connaître sur les réseaux sociaux.

Vos concurrents sont là aussi. C’est à vous d’envisager leur technique. Est-elle payante ? Ont-ils un abonné actif ? Quelle approche soutiennent-ils : plus sérieux ou décalée ?

Après avoir terminé l’analyse marketing concurrentielle, tâchez de rédiger une liste des meilleures pratiques de vos concurrents. Ce qu’ils font est ce que vous ne faites pas ? Faites la liste des choses que vous ne pratiquez pas pour votre société. Éliminez les pratiques qui peuvent ne pas s’appliquer à votre entreprise.

Grâce à cette analyse de la concurrence, vous avez désormais des idées pour booster le positionnement Internet (SEO), mais également pour devenir un acteur important dans votre domaine d’activité.

Enfin, vous devez savoir que l’analyse marketing concurrentielle est effectuée quotidiennement. Par conséquent, vous êtes censé surveiller de près les campagnes marketing, les offres de vos concurrents et la stratégie de contenu.

Contrôler le référencement naturel des sites

L’utilisation d’un outil de référencement comme SEMRush ou SEObserver pour une analyse des concurrents est utile pour découvrir le genre de requêtes recherchées par vos concurrents.

Vous pouvez savoir s’ils diffusent des annonces payantes via Google AdWords ou s’ils sont purement basés sur le SEO.

Vous devez aussi examiner les caractéristiques SEO de leurs sites web. À quoi ressemblent leurs URL ? Quelles adresses sont utilisées ? Leur méta descriptions sont-elles descriptives ou descriptives ? Quels mots-clés ont été sélectionnés pour l’optimisation ? Travaillent-ils sur des requêtes concurrentielles ou sur de la longue traîne ?

Qu’est ce qu’un entonnoir de vente ?
Comment faire du marketing sur Tik Tok ?